bandeau-1.jpg

Eco-lunchs - 2017

Les éco-lunchs sont le fruit d'une collaboration entre étudiants et professeurs en sciences économiques. Il s'agit de rencontres hebdomadaires d'une heure où un invité parle d'un sujet économique particulier. Certaines séances peuvent également prendre la forme d'un débat sur un thème d'actualité. Chacun est le bienvenu.

Éco-Lunches are the result of a collaboration between students and professors of the Department of Economics. They are weekly, hour-long lunch talks on a particular topic in economics. Some Éco-Lunches also take the form of a debate on a current event. Everyone is welcome.

QUAND / WHEN :  Mardi / Tuesday, 12h45- 13h45 OÙ  / WHERE :  R-M110

 

  • 28 mars 2017
    Pascal Bédard, chargé de cours, Département des sciences économiques, UQAM :
    «L'avenir des États-Unis avec Trump»

    Il sera essentiellement question du livre que Pascal vient de publier : ''Can Trump Make America Great Again?'', puis il discutera du sentiment de frustration de la classe moyenne aux États-Unis par rapport à la mondialisation, la production ''offshore'' et la robotisation du secteur manufacturier.

  • 14 mars 2017
    Pierre Ouellette, professeur, Département des sciences économiques, UQAM :
    «L’efficience et la flexibilité des hôpitaux québécois de 1980 à 2012»

  • 7 février 2017
    Ruth Rose, professeure associée, Département des sciences économiques, UQAM :
    «Enjeux des réformes dans les régimes publics de retraite»

     
    Bref résumé : Depuis le début des années 1980, le mouvement féministe québécois et canadien demande de doubler le taux de remplacement du revenu d’avant la retraite assuré par le Régime de rentes du Québec (RRQ) et le Régime de pensions du Canada (RPC). De plus, depuis la publication du Rapport de la Commission royale d’enquête sur la situation de la femme au Canada en 1970, les groupes de femmes demandent des façons plus équitables et plus généreuses pour tenir compte du travail socialement utile non rémunéré effectué très majoritairement par les femmes. Le Scénario RPC mis en place par le gouvernement du Canada pour les autres provinces et territoires est déjà peu généreux et loin en-dessous de ce que les mouvements féministes, communautaires et syndicaux ont demandé depuis de nombreuses années. Le Scénario Québec donnera 2 176 $ de moins que le Scénario RPC à toutes les personnes dont les gains moyens de carrière sont supérieurs à 27 450 $ ($ de 2016). En d’autres termes, il ne donnera quasiment rien aux membres de la classe moyenne, ceux qui ont le plus de difficulté à maintenir leur niveau de vie à la retraite.

    Mémoire de 21 groupes de femmes et communautaires dans le cadre de la consultation de la Commission des finances publiques.