bandeau-2.jpg

Archives de nouvelles - 2001

Doctorat honorifique de l'UQAM à François Bourguignon

Le Conseil d'administration de l'UQAM, sur recommandation de l'École des sciences de la gestion, attribuera un doctorat honorifique à François Bourguignon le 13 octobre prochain. François Bourguignon est professeur d'économie à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et éditeur de la European Economic Review, revue de prestige en sciences économiques. Il est présentement membre du Conseil d'Analyse Économique, le groupe qui conseille le Premier Ministre Lionel Jospin.

Né le 22 mai 1945, François Bourguignon a étudié à l'École Nationale de la Statistique et de l'Administration Économique (ENSAE) ainsi qu'à l'Université de Paris VI où il a obtenu un diplôme avancé en mathématiques appliquées. Il a obtenu un doctorat en sciences économiques avec le prix de la meilleure thèse, soit le Merrit Brown Award, à l'University of Western Ontario en 1975 et un doctorat en économie à l'Université d'Orléans en 1979.

Le professeur Bourguignon fait une carrière de haut calibre en recherche et en enseignement. Il se distingue dans ses travaux portant sur la distribution des revenus et des problèmes d'inégalité et de pauvreté, sur le développement économique, et sur la fiscalité des particuliers et des ménages. Les universités du Chili (de 1968 à 1970) et de Toronto (de 1975 à 1977) l'ont accueilli au titre d'assistant professeur. François Bourguignon a aussi œuvré comme chercheur au Centre des études sur le développement de l'OCDE ainsi qu'au Conseil national de la recherche scientifique (CNRS) à Paris. Les universités Concordia en 1979, de Genève de 1989 à 1990 et Luigi Bocconi de 1992 à 1995, ainsi qu'au Birkbeck College en 1984 ont profité de son expertise en tant que professeur invité. Le milieu de la recherche française lui est particulièrement redevable de la fondation d'un centre de recherche très important à Paris, le Delta.

François Bourguignon est et a été consultant pour la Banque Mondiale, l'Organisation des Nations Unies (ONU), l'Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE), la Commission Européenne et l'Organisation internationale du travail. Il est devenu Fellow de la Econometrics Society en 1985 et président de la European Society for Population Economics en dix ans plus tard. On lui a décerné de nombreux prix, entre autres, le prix El Fasi, pour ces travaux en économie du développement, ainsi que les médailles de bronze et d'argent du Centre Nationale de Recherche Scientifique (INRS).

Il a contribué à de nombreux articles dans des revues scientifiques de haut niveau telles que Journal of Economic Theory, Econometrica, The Review of Economic Studies et The Journal of Political Economy, en plus de participer à la réalisation de nombreux rapports et études pour des organismes publics et internationaux.  Article dans L'UQAM Branché (page 3)

 


Lauréats du concours de l'IRÉC 2001

Les diplômés de l'UQAM ont remporté 4 des 6 Prix et Mentions attribués par l'Institut de recherche en économie contemporaine. Parmi ceux-ci, retenons Guy Caron, diplômé de la maîtrise en économique, qui a obtenu une mention pour son mémoire Des programmes de prêts aux étudiants remboursables selon le revenu : une perspective québécoise, sous la direction de Clément Lemelin.

 


Philip Merrigan lauréat du Prix d'excellence en recherche 2001 de l'Université du Québec.

article dans L'UQAM Branché (page 4).